Peur et anxiété dentaire


La peur écrasante d’un rendez-vous dentaire peut fréquemment occasionner de l'anxiété. Beaucoup de gens visualisent un homme en sarrau blanc qui brandit une perceuse et qui ne veut que causer de la douleur et arracher des dents. La réalité cependant est très différente. Le confort, la relaxation et le bonheur du patient sont profondément ancrés au cœur de tout praticien dentaire. Le personnel du cabinet fera tout ce qu'il peut pour réduire l'anxiété, apaiser les craintes et fournir des traitements rapides et indolores.


Les récents progrès technologiques permettent souvent aux dentistes de remplacer les appareils de forage bruyants par des lasers indolores. Il y a aussi une grande variété d’anesthésies sécuritaires offertes pour éliminer la douleur et réduire l'anxiété au cours des rendez-vous réguliers.


Voici une liste de certaines des peurs dentaires les plus fréquentes :


  • Peur de l'embarras sur l'état des dents
  • Peur du réflexe nauséeux
  • Peur des injections
  • Peur de perdre le contrôle
  • Peur de ne pas être anesthésié avec l’injection de novocaïne
  • Peur de la douleur
  • Peur du dentiste en tant que personne
  • Peur de la pièce à main (ou des forets)


Comment peut-on surmonter l'anxiété dentaire?


La peur et l'anxiété dentaire peuvent devenir très envahissantes. On estime que près de 35 millions de personnes ne visitent aucun cabinet dentaire parce qu'ils ont trop peur. Les examens dentaires réguliers et les nettoyages sont extrêmement importants. Les bilans dentaires réguliers sont le moyen le plus facile de maintenir une excellente hygiène buccodentaire et de réduire les besoins de traitements plus complexes.


Voici quelques conseils pour aider à réduire la peur et l'anxiété dentaire :


Parlez à votre dentiste — Le dentiste n'est pas un voyant. Bien qu'il puisse être difficile de parler de peurs irrationnelles avec un étranger, le dentiste peut prendre des précautions supplémentaires lors des visites si les craintes et l'anxiété sont communiquées.


Apportez un baladeur — La musique agit comme un relaxant et masque également les bruits qui peuvent apeurer. L’écoute de musique apaisante durant le rendez-vous contribuera à réduire l'anxiété.


Convenez d'un signal — Plusieurs personnes ont peur que le dentiste ignore qu'ils ont une douleur importante et qu’il continue la procédure sans égard. La meilleure façon de résoudre ce problème est de s'entendre avec le dentiste sur un signal « arrêt » avec la main. Les deux parties peuvent facilement comprendre les signaux comme lever la main ou cogner sur la chaise.


Vaporisez votre gorge — Les vaporisateurs pour la gorge (par exemple, Vicks® Chloraseptic®) peuvent réellement contrôler le réflexe nauséeux. Habituellement, deux ou trois pulvérisations sont suffisantes pour éviter le réflexe nauséeux pendant environ une heure.


Prenez un miroir — Ne pas voir ce qui se passe peut augmenter l'anxiété et stimuler l'imagination. Regarder la procédure permet à l’esprit de demeurer dans la réalité.


La sédation — S'il n'y a pas d'autre moyen de faire face au traitement, la sédation est une excellente option pour beaucoup de gens. Il existe plusieurs types de sédation, mais le principe général de base est le même : le patient retrouve toutes ses facultés lorsque le traitement est terminé.


Renseignez-vous sur les solutions de rechange — Avec les progrès technologiques, la microchirurgie dentaire est désormais une option. Les lasers peuvent être utilisés pour préparer les dents pour les obturations, le blanchiment des dents et l’enlèvement des taches. Discutez avec le dentiste de toutes les options offertes et choisissez celle qui sera efficace et minimisera l'anxiété.


Si vous avez des questions ou des préoccupations sur la façon dont le dentiste peut vous aider à surmonter la peur et l'anxiété, veuillez communiquer avec notre cabinet.